Lac des Meinettes

Lac des Meinettes
le 12/05/ 2018.

dimanche 21 janvier 2018

2018 l'année de la sécurité des personnes, suite au dernier incident de chasse en Ardèche.

Bonjour,

Trop c'est trop et cela ne peut plus durer. Voir la lettre du président de chasse du 11 Septembre.
A juste titre, il faut instaurer une zone de non chasse aux abords du lac de Meinettes, la vie des promeneurs et amoureux de la nature en dépends.
Interdire les battues organisées autour du lac dans une zone minimum de 150 mètres et interdire les tirs surtout de carabines en direction du lac pour mettre a l'abri les personnes qui fréquentent le chemin au bord du lac.
Oui ce chemin n'est pas visible des parcelles qui entoure ce lac et si les promeneurs ne disposent pas d'un gilet ou vêtement de type  fluorescent, ils ne sont pas détectable a la vue et risquent de prendre du plombs.
Les communes limitrophes, Saint Jeure d'Ay, Cheminas doivent prendre les mesures de sécurités qui s'imposent avant que l'accident irréparable ne les obligent a le faire.
Ma ferme domine le lac des Meinettes et j'observe depuis plus de 20 ans les débordements, incivilités et autre qui pour le moment en dehors des accidents de motos graves mais qui n'ont pas lieu d'être puisque les abords du lac et le chemin est interdit aux véhicules a moteur, n'ont pas de conséquence dramatiques.
Mais maintenant avec ce chemin de promenade, les initiateurs de ce projet et nos élus n'ont pas imaginer le pire, faisons tout pour que 2018 change cette situation.
A bientôt.
PhilippeV.

PS: (Je suis un chasseur responsable et j'espère que les présidents actuels des acca sauront prendre les décisions qui s'imposent).



COMMUNIQUE DE PRESSE
En date du 11 septembre 2017

 Jacques AURANGE
Président de la Fédération Départementale
des Chasseurs de l’Ardèche. 


Au lendemain de l’accident de chasse dramatique survenu sur la commune de Toulaud, j’ai tout d’abord une pensée émue pour la victime et sa famille dont on mesure tout à fait l’émotion et l’incompréhension. Ensuite, pour l’auteur du coup de feu qui doit revivre et va connaître pour longtemps des moments d’horreurs et de culpabilité.
Je dois vous demander une fois de plus de réaffirmer à chacun de vos chasseurs les règles essentielles de prudence, d’organisation sans faille et de sang-froid auquel chacun doit se plier.
Je réitère à chaque chasseur l’impérieuse nécessité de respecter scrupuleusement les mesures de sécurité règlementaires et informelles.
Je vous réaffirme qu’en matière de chasse, la sécurité de soi mais aussi la sécurité des autres est une exigence.
La Fédération poursuivra et amplifiera ses efforts de formation en matière de sécurité pour faire en sorte que plus aucun accident ne se reproduise. La sécurité reste et restera plus que jamais le cœur de mes priorités. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire